Dompasero

Publié le par Mateo

 

Ni tiom vidas tiu birdo ke ni ne plu rigardas ĝin : Passer domesticus (eo Dompasero, fr Moineau domestique). Ĉe la dompasero, estas seksa malsamo : pro iliaj koloraj, oni tuj vidas ke la du sekvaj estas malinoj (ekz. la griza bendo sur la kapo). Tiu specio tre bone adaptiĝis tre bone por vivi kun la homoj tutmonde : la unua estas parisano kaj la dua el Kebekano. 

 

Nous voyons tant cet oiseau qu'on ne le regarde plus : Passer domesticus (eo Dompasero, fr Moineau domestique). Chez le moineau, il y a un dimorphisme sexuel : par leurs couleurs, on voit tout de suite qu'il s'agit de mâles (par ex. bande grise sur la tête). Cette espèce s'est très bien adaptée pour vivre avec les hommes dans le monde entier : le premier est parisien et le second de Québec.

 

Pasero doma

Pasero doma (1)

 

Publié dans Birdoj

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Piotr 05/03/2011 20:02



Kara,  mi tre sxatas la paserojn, cxe mia domo ekzistas cxirkaux 60  birdetoj, kiam ili estas utilaj, mi prskribos ilin eble ne mia taglibro, amike



Berger 11/05/2010 12:26



Et comment reconnaît-on les femelles ?



Mateo 11/05/2010 20:37



Eh bien par l'absence de bande grise sur la tête, de noir autour des yeux, de joues claires :  plus globalement par des couleurs plus ternes et beaucoup moins de contraste ! Je n'ai pas mis
de photo car je n'en ai pas de bonne qualité, mais en voilà une pour comparer :





(inoj)


 


De même, j'en profite pour montrer, sur la photo suivante, le plumage nuptial que revêtent les messieurs au printemps, une grande bavette noire sur la gorge  :





(malino kun nupta plumaro)